METLI System : maintenance equipement technique de laboratoire industriel

METLI System est une entreprise Française basée dans le sud de la France dans le département du Gard. METLI System a été créé en 2010, pour prendre la suite de la société METLI créé en 1996.

Fort de 24 ans d’expérience, METLI System a pour vocation de commercialiser, entretenir et réparer vos instruments de laboratoire tels que : polarimètres, réfractomètres, spectrophotomètres, densimètres, balances, pHmètres, conductimètres, turbidimètres, titrateurs, viscosimètres, analyseurs d’aspect du sucre, etc.

Une histoire qui commence en 1996… 

En 1996, Nicolas MOVELLAN, actuellement Directeur de Metli System, intègre la seule société Française de développement, fabrication et réparation de spectrophotomètres sur le marché, SECOMAM, elle est basée à Domont dans le Val d’Oise.

Très rapidement, Nicolas MOVELLAN change de poste et fait le lien direct avec la R&D et la production pour la fabrication des préséries des nouveaux appareils qui vont être mis sur le marché ainsi que l’amélioration des produits existants.

Il se forge une expérience forte dans la connaissance technique des spectrophotomètres.

La société METLI est créée pour réaliser les réparations et l’entretien sur site des différents modèles d’instruments fabriqués par SECOMAM mais aussi des autres marques du marché.

Pour se développer, La société française SECOMAM déménage dans le sud de la France (dans le département du Gard), Mr MOVELLAN Nicolas suivra celle-ci.

Une nouvelle organisation s’installe et Nicolas MOVELLAN intègre le service technique afin de développer et optimiser les améliorations et réparations des instruments.

Il continue sa formation technique en se déplaçant chez les clients et fournisseurs dans toute la France et avec le temps, dans le monde entier.

Le groupe Xylem rachetant une partie de la société SECOMAM, Nicolas Movellan continuera à se former sur tous les instruments au catalogue de la marque Xylem et formera les revendeurs Français et étrangers.

Son support technique le fera voyager dans le monde entier.

« Une expérience enrichissante et dépaysante parfois »


Cela permettra à Mr MOVELLAN Nicolas d’enregistrer des informations sur le fonctionnement et l’utilisation des instruments, tout cela lui sera très utiles pour apprendre et comprendre les problèmes techniques sur les différents instruments du Groupe Xylem.

METLI SYSTEM : Une PME à fort potentiel 

En 2010, avec son expérience de 14 ans dans le service aux clients, Nicolas MOVELLAN décide de prendre la suite de la société METLI dont le gérant voulait prendre sa retraite. Au bout de quelques mois, et quelques tracasseries administratives, METLI System est née.

Pour développer l’activité de METLI System, MOVELLAN Nicolas approfondie sa formation technique auprès des grandes marques tel que SCHMIDT ET HAENSCH, société de renommée mondiale et fabricant depuis plus de 150 ans, en polarimétrie, réfractométrie et densimétrie. MOVELLAN Nicolas apprendra à utiliser les dernières technologies dans le domaine de l’analyse afin de proposer du matériel de qualité pour équiper les laboratoires et industries.

Une analyse rapide du fonctionnement du marché, fait prendre un tournant rapide à METLI System en se lançant en 2012 dans la certification ISO 9001 par le Laboratoire Nationale d’essai (LNE) et l’accréditation ISO 17020 sur les saccharimètres règlementaires pour la réception des betteraves à sucre par le DIRECCTE.

Ces certifications rassurent très fortement les clients et ces certifications sont aussi un gage de qualité vis-à-vis de nos clients.

Ces certifications permettent de gagner en efficacité et en professionnalisme, et nous assure une haute qualité de satisfaction des clients.

METLI System continue a former son personnel, celui-ci est habilité en pétrochimie et nucléaire.

METLI System intervient sur les sites nucléaires (EDF) et industries chimiques pour la maintenance de leurs équipements.

En 2015, l’intégration d’un nouveau personnel formé en tant que responsable qualité dans un grand groupe automobile français, donnera un appui supplémentaire à la qualité de réponse et de maintenance de nos différents modèles d’instruments.

Une entreprise engagée… 

Depuis plus de 2 ans, METLI System élargit son champ d’activité en proposant à sa clientèle de créer des prototypes à façon. En collaboration avec des ingénieurs matière, METLI System développe l’instrument spécifique recherché par l’utilisateur selon le cahier des charges du client.

« L’intégration de nouveaux instruments dans un système existant est toujours un défi mais c’est un défi qui permet une remise en question constante de son savoir ».

Sur cette lignée, un semencier pour démarrer la cristallisation du sucre a été créé.

Une intégration à un système existant de concentration de soupe de poissons avec un calcul de la concentration en réfractométrie, pesage, écran de configuration tactile, sélection des différentes recettes, et finalement, un calcul de l’ajout de sel, a été installé et donne entière satisfaction.

De même, l’entreprise METLI System s’engage dans le développement durable et opte pour le voyage en train dès que cela est possible. Le regroupement des tournées de maintenance et visite commerciale, tout cela pour réduire l’impact des émissions de polluant dans l’environnement en réduisant le nombre de kilomètres effectuées sur la route.

Un point commun : la lumière… 

Non pas que le personnel deMETLI Systemse prennent pour « des lumières » mais plutôt que la quasi-totalité des instruments proposés à notre catalogue utilise une source lumineuse pour faire ces mesures.

En démarrant sa carrière professionnelle chez le seul fabricant français de spectrophotomètre, SECOMAM, Mr MOVELLAN Nicolas apprend et comprend que la lumière est utilisée dans beaucoup d’instrument de mesure.

Chaque instrument tels que les spectrophotomètres, les polarimètres, les réfractomètres utilise toute la lumière comme base de leur mesure. La loi de Beer-Lambert est appliquée aux spectrophotomètres, la loi de Biot appliquée aux polarimètres, les lois de Snell-Descartes appliquées à la réfractométrie et réflectométrie.

img_spectrophotometrie_cms.png

La spectrophotométrie : La Loi de Beer-Lambert

Le principe est assez simple, la lumière d’intensitéI0passe à travers une substance, une partie de la lumière est alors absorbée par cette substance. L’intensité I transmise en sortie de la substance est inférieure à l’intensité d’entréeI0. Cette intensité I est définie comme « Absorbance » de la substance. En théorie :

A = log(I0/I)

On parle aussi de transmittance

T = I/I0 ou bien A=-log T

La polarimétrie : La Loi de Biot

La polarimétrie est la science de la mesure de la polarisation de la lumière. Les polarimètres sont des instruments optiques utilisant ce qu'on appelle la lumière polarisée. L’œil humain ne peut détecter, si la lumière est polarisée ou non. Comme on a du mal à le voir, il est un peu difficile à comprendre.

Si l’on prend deux filtres polarisants, qui en apparence sont gris à première vue, si vous les mettez l’un contre l’autre contre une source de lumière, aucune lumière ne va passer à travers, tandis que vous appliquez une rotation sur l’un des deux filtres de 90°, alors la lumière va passer à travers. Les physiciens disent que la lumière n’a qu’un seul plan de polarisation.

Il existe un grand nombre de substances organiques et inorganiques « optiquement actives » à l'état liquide ou dissous. Ces substances sont capables de faire tourner la direction d'oscillation de la lumière polarisée autour d'un angle déterminé. Cet angle de rotation est mesuré par un polarimètre avec la plus grande précision. Ainsi, un polarimètre sera utilisé pour déterminer la concentration de la substance active optique qui est dissoute dans un liquide optiquement inactif.

  

  

La réfractométrie : une combinaison de plusieurs lois Snell-Descartes

La réfractométrie correspond à la mesure de l'indice de réfraction ou propagation de la vitesse de la lumière dans une substance. La lumière qui traverse une substance, est dispersée par celle-ci et sa vitesse est modifiée, c’est ce qu’on appelle la réfraction, d’où le nom de réfractomètre.

Cette méthode est utilisée pour contrôler la concentration de substance par comparaison. L’échelle principale d’indice de réfraction est installée dans le réfractomètre et la mesure donne le résultat en comparaison de l’échelle de base. Cela se fait par calcul mais dépend de beaucoup de facteurs :

- Vitesse de la substance
- Longueur d’onde de mesure
- Concentration du produit
- Mélange de substance
- Température
- Etc. 

Tous ces facteurs sont connus et peuvent être intégré à la base de calcul de l’échelle pour obtenir le résultat le plus fiable possible.